(Pâte à brioche sans robot)

Et voilà pour la recette de la brioche au beurre pour celles et ceux qui n’ont pas de robot ! Cette recette sort de la Bible culinaire, La cuisine de référence de Maincent-Morel, vous l’aurez compris ! Je l’ai arrangée à ma sauce et j’ai fait mon possible pour vous détailler toutes les étapes dans les instructions qui vont suivre.

Comme je vous l’avais dit, mon premier essai était une catastrophe monumentale puisque les levures n’avaient pas survécu à mon lait trop chaud. Cette fois, j’ai bien fait attention à ce qu’il soit juste tiède.

D’autre part, j’imagine que vous le savez déjà mais au cas où : ne confondez pas la levure que vous utilisez pour vos gâteaux (poudre à lever) avec la levure boulangère (fraîche ou comme ici sèche) pour les pains. Cette dernière est composée de champignons vivants qui permettent la fermentation. Si vous mettez de la poudre à lever dans votre pâte, elle ne prendra jamais. JAMAIS ! 😉

La préparation prend en tout 30-40 minutes. C’est le temps de repos qui est plutôt long, mais le résultat en vaut la peine !

Retroussez vos manches, c’est parti.

AuteurOnmangequoiVioletteCatégorieDifficultéMoyen

Portions8 portions

 

 500 g de farine
 6 oeufs + 1 jaune d'oeuf pour la dorure
 14 g de levure boulangère sèche, soit un sachet et demi.
 7 g de sel
 60 g de sucre
 8 cl de lait
 250 g de beurre

1

Pour commencer, préparez tous vos ingrédients (sur la photo, le lait n'y est pas, il était en train de chauffer !).

2

Travaillez directement sur votre plan de travail : mettez la farine sur le plan de travail et faites une sorte de huit avec deux puits.

3

Chauffez très légèrement votre lait s'il sort du frigo ou laissez le quelques minutes au soleil pour qu'il soit à peine tiède.
ATTENTION : le lait ne doit pas être trop chaud car sinon, il va tuer toutes les levures et votre pâte ne montera pas.

Dans le plus petit puit, mettez la moitié du lait tiède et diluez la levure boulangère. Recouvrez d'un peu de farine.

4

Dans le grand puit : mettez le reste du lait tiède et diluez le sel et le sucre à l'intérieur.

Les deux puits ne doivent pas être en contact : si la levure entre en contact direct avec le sel et le sucre, la pâte ne prendra pas car là encore, les levures seront mortes…

5

Dans le grand puit : petit à petit, ajoutez les oeufs à température ambiante et mélangez avec le bout des doigts.

6

Rompez la séparation entre les deux puits et amenez progressivement la farine vers les oeufs puis tout l’ensemble jusqu’à former une seule pâte.

Le mélange doit être élastique. Travaillez la pâte en l’étirant vers le haut et en l'écartant, puis faites la retomber sur votre plan de travail. Répétez cette opération jusqu’à ce qu’elle ne colle plus au plan de travail (environ 8-10 minutes).

Si vous voyez que la pâte colle trop, n’hésitez pas à la fleurer (=rajouter un peu de farine ) de temps en temps. Si au contraire elle est trop ferme, rajoutez un peu de lait.

7

Une fois que vous en êtes arrivé là, si votre beurre n'est pas assez mou : écrasez les morceaux à l'aide d'un rouleau à pâtisserie avant d'incorporer le beurre.

Incorporez le beurre : mettez tout le beurre au milieu de la pâte puis recouvrez le avec votre pâte et malaxez en rabattant la pâte des bords vers le centre, jusqu’à ce qu’il s’incorpore totalement.

8

Une fois le beurre bien incorporé, laissez reposer la pâte à température ambiante dans un saladier recouvert d’un film alimentaire, jusqu’à ce qu’elle double de volume (environ 1H30 en fonction de la température de votre pièce).
Au plus il fera chaud, au plus vite elle montera. J'ai laissé la mienne sur le rebord de ma fenêtre qui était au soleil, elle est montée en 45 minutes.

9

Tadaaaam ! La pousse a réussi !

10

Une fois que la pâte est montée : fleurez votre plan de travail puis poser votre pâte dessus.

Maintenant, on va "rompre la pâte" pour que l'air qu'elle contient se propage uniformément : tapotez légèrement sur la pâte avec le plat de votre main puis rabattez la sur elle même. Refaites cette étape plusieurs fois.

Laissez reposer une deuxième fois votre pâte dans un saladier hermétique pendant 45 minutes puis sortez la et "rompez" la pâte une deuxième fois.

11

Mettez votre pâte au frais pour encore 1H - 1H30 (eh oui, la brioche se laisse désirer...) ou toute la nuit si vous voulez la faire le lendemain.

Vous pouvez aussi la congeler et réservez la pâte pour plus tard !

12

Une fois sortie du frigo, rompez la rapidement encore une fois.

Ça y est, votre pâte à brioche est prête à être cuite !

Maintenant, vous avez l'embarras du choix : vous pouvez en faire une tresse, des boules...

Pour la dorure : badigeonnez vôtre future brioche avec un peu de lait ou un jaune d’oeuf sur le dessus.

Pour avoir le résultat qui est sur la photo : formez 3 boules de même taille que vous mettez dans un moule à cake beurré et fariné au préalable.

Pour la cuisson : c’est 30 minutes au four à 200°C… Les miennes ont cuit rapidement : en 20-25 minutes c’était prêt.

ATTENTION : restez près du four et surveillez attentivement la cuisson...Si vous voyez que la pâte colore trop vite, déposez une feuille d’aluminium sur le dessus.
Vous pouvez aussi mouiller votre pâte avec du lait lors de la cuisson pour qu'elle ne sèche pas trop.

Régalez-vous, la brioche est bien méritée !

 

Ingrédients

 500 g de farine
 6 oeufs + 1 jaune d'oeuf pour la dorure
 14 g de levure boulangère sèche, soit un sachet et demi.
 7 g de sel
 60 g de sucre
 8 cl de lait
 250 g de beurre

Instructions

1

Pour commencer, préparez tous vos ingrédients (sur la photo, le lait n'y est pas, il était en train de chauffer !).

2

Travaillez directement sur votre plan de travail : mettez la farine sur le plan de travail et faites une sorte de huit avec deux puits.

3

Chauffez très légèrement votre lait s'il sort du frigo ou laissez le quelques minutes au soleil pour qu'il soit à peine tiède.
ATTENTION : le lait ne doit pas être trop chaud car sinon, il va tuer toutes les levures et votre pâte ne montera pas.

Dans le plus petit puit, mettez la moitié du lait tiède et diluez la levure boulangère. Recouvrez d'un peu de farine.

4

Dans le grand puit : mettez le reste du lait tiède et diluez le sel et le sucre à l'intérieur.

Les deux puits ne doivent pas être en contact : si la levure entre en contact direct avec le sel et le sucre, la pâte ne prendra pas car là encore, les levures seront mortes…

5

Dans le grand puit : petit à petit, ajoutez les oeufs à température ambiante et mélangez avec le bout des doigts.

6

Rompez la séparation entre les deux puits et amenez progressivement la farine vers les oeufs puis tout l’ensemble jusqu’à former une seule pâte.

Le mélange doit être élastique. Travaillez la pâte en l’étirant vers le haut et en l'écartant, puis faites la retomber sur votre plan de travail. Répétez cette opération jusqu’à ce qu’elle ne colle plus au plan de travail (environ 8-10 minutes).

Si vous voyez que la pâte colle trop, n’hésitez pas à la fleurer (=rajouter un peu de farine ) de temps en temps. Si au contraire elle est trop ferme, rajoutez un peu de lait.

7

Une fois que vous en êtes arrivé là, si votre beurre n'est pas assez mou : écrasez les morceaux à l'aide d'un rouleau à pâtisserie avant d'incorporer le beurre.

Incorporez le beurre : mettez tout le beurre au milieu de la pâte puis recouvrez le avec votre pâte et malaxez en rabattant la pâte des bords vers le centre, jusqu’à ce qu’il s’incorpore totalement.

8

Une fois le beurre bien incorporé, laissez reposer la pâte à température ambiante dans un saladier recouvert d’un film alimentaire, jusqu’à ce qu’elle double de volume (environ 1H30 en fonction de la température de votre pièce).
Au plus il fera chaud, au plus vite elle montera. J'ai laissé la mienne sur le rebord de ma fenêtre qui était au soleil, elle est montée en 45 minutes.

9

Tadaaaam ! La pousse a réussi !

10

Une fois que la pâte est montée : fleurez votre plan de travail puis poser votre pâte dessus.

Maintenant, on va "rompre la pâte" pour que l'air qu'elle contient se propage uniformément : tapotez légèrement sur la pâte avec le plat de votre main puis rabattez la sur elle même. Refaites cette étape plusieurs fois.

Laissez reposer une deuxième fois votre pâte dans un saladier hermétique pendant 45 minutes puis sortez la et "rompez" la pâte une deuxième fois.

11

Mettez votre pâte au frais pour encore 1H - 1H30 (eh oui, la brioche se laisse désirer...) ou toute la nuit si vous voulez la faire le lendemain.

Vous pouvez aussi la congeler et réservez la pâte pour plus tard !

12

Une fois sortie du frigo, rompez la rapidement encore une fois.

Ça y est, votre pâte à brioche est prête à être cuite !

Maintenant, vous avez l'embarras du choix : vous pouvez en faire une tresse, des boules...

Pour la dorure : badigeonnez vôtre future brioche avec un peu de lait ou un jaune d’oeuf sur le dessus.

Pour avoir le résultat qui est sur la photo : formez 3 boules de même taille que vous mettez dans un moule à cake beurré et fariné au préalable.

Pour la cuisson : c’est 30 minutes au four à 200°C… Les miennes ont cuit rapidement : en 20-25 minutes c’était prêt.

ATTENTION : restez près du four et surveillez attentivement la cuisson...Si vous voyez que la pâte colore trop vite, déposez une feuille d’aluminium sur le dessus.
Vous pouvez aussi mouiller votre pâte avec du lait lors de la cuisson pour qu'elle ne sèche pas trop.

Régalez-vous, la brioche est bien méritée !

Brioche au beurre

  1. Pingback: Brioche à la mie filante facile - On mange quoi Violette ?

  2. OnmangequoiViolette 23 septembre 2019 at 10:24

    Bonjour Nanou, 25 minutes à 200°C environ ! Je vous conseille quand même de rester à côté pour surveiller la cuisson… Si vous voyez que la brioche se colore trop sur le dessus, recouvrez-la d’une feuille d’aluminium. Vous pouvez aussi l’arroser fréquemment avec du lait pour ne pas qu’elle s’assèche !

    Répondre
  3. Nanou 20 septembre 2019 at 06:43

    Quel est le temps de cuisson et à quelle température?
    Merci pour ctte recette

    Répondre

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *